Rencontres foot ligue 1 algerie

A retenir: Actu des Bleus Class. EURO Joueur Equipe buts 1. USM Alger avec 27 buts Meilleure défense dom. Ain Mlila avec 3 buts. Derniers résultats. Prochains matchs. Résultats Classements Calendriers. Derniers résultats mer. USM Bel Abbes. Hussein Dey. CR Belouizdad. MC Alger Samy Frioui 84'. MC Oran.

Championnat d'Algérie : 25e journée

Hussein Dey Faouzi Yaya 38'. MO Béjaia. Paradou AC. USM Alger M. Hamia 31' A. Meziane 59'. MC Oran B. Dans les coulisses, on s'active comme on peut pour organiser ce qui deviendra le premier championnat de football du pays. Il s'agissait encore d'un championnat régional appelé "Critérium". Soixante équipes réparties en cinq groupes de dix s'affrontent pour terminer premier champion de ces groupes.

Puis les vainqueurs s'affrontent dans une seconde phase en "play-off" afin d'en désigner le premier champion d'Algérie. Tout le système footballistique en Algérie doit être repensé cependant. La séance est présidée par M. Bouchouk, directeur national de l'Éducation physique et des Sports , assisté de M.

Abdoun, délégué aux Sports. En ouvrant la séance, M. Abdoun, après avoir remercié le directeur national de l'Éducation physique et des Sports d'avoir bien voulu présider la réunion devant consacrer officiellement la naissance de la Fédération Algérienne de Football, adresse ses souhaits de bienvenue aux délégués et présente les personnalités pressenties par M.

Il donne ensuite la parole à M. Bouchouk, représentant M. Djaout, à son tour, en qualité de membre du comité provisoire de la Fédération algérienne de football, et au nom des trois ligues algériennes, remercie M. Les représentants des trois ligues algériennes de football Alger, Est d'Algérie et L'Oranie décident alors de se réunir en assemblée générale constitutive de la Fédération algérienne et de procéder, en accord avec le Ministre de la Jeunesse et des Sports, à la désignation du premier Bureau fédéral qui est composé de:.

Le Dr Maouche tient à remercier M. Il sollicite de tous les membres du bureau fédéral, dans l'intérêt de la jeunesse et du pays, une aide efficace pour mener à bien la tâche immense, mais exaltante qui est la leur, et invite ses collègues à se mettre au travail. Le Bureau fixe comme suit les couleurs nationales de la Fédération algérienne de football: Il est interdit aux clubs affiliés à la même Fédération algérienne d'adopter cette même tenue. Le Bureau prend connaissance de la correspondance échangée avec la F.

Le nom officiel du championnat est "Championnat d'Algérie de football Nationale I" dit "championnat nationale une". Cependant, il est communément appelé "championnat de D1", en référence à la tradition française ancrée dans la culture populaire quand le championnat colonial était appelé ainsi. Après plusieurs mois de démarches administratives et d'affiliations des clubs aux différents organismes régionaux régissant le football en Algérie , les compétitions de football reprennent vie dans le pays.

Compte tenu de la répartition géographique des clubs à travers le pays jadis divisé en trois départements sous l'administration coloniale française, chaque ligue prit en charge l'organisation des compétitions de manière autonome encouragée par le ministère des sports et de la jeunesse. Lors des premières années, les compétitions redémarrent donc sous forme de critériums régionaux à l'issue desquels furent sacrés les champions départementaux qui devaient ensuite s'affronter sous forme de tournois "play off" pour en désigner le Champion d'Algérie.

Dans la région Centre, soixante clubs sont répartis dans cinq groupes de chacun dix participants. Les vainqueurs de ces groupes furent connus en général au cours de la dernière journée de championnat avec pour résultats:. Un mini tournoi est organisé entre ces clubs pour désigner le champion départemental. Finalement l' USM Alger l'emportera en finale deux buts à un face au MC Alger et accédera au tournoi final avec les vainqueurs des autres régions. Son dauphin l'accompagnera car il a été décidé que la région centre pour ce premier critérium qualifiera deux équipes.

Dans la région Est, seulement trois groupes de neuf équipes chacun sont constitués. Dans la région Ouest, soixante-dix clubs furent engagés, mais aussitôt la compétition commencée neuf forfaits furent enregistrés. Il aura fallu toute l'expérience et le savoir-faire des deux conseillers techniques, messieurs Bir ex-président de la Ligue d'Oranie de football association durant la période coloniale et Gay ex-président du Football Club Oran et membre du bureau de la Ligue pour remettre de l'ordre. Toutefois au terme de la saison, le SCM Oran remportera le titre départemental de l'Oranie devant le MC Oran et représentera cette région au tournoi final avec les vainqueurs des autres régions.

Un tournoi est organisé entre les vainqueurs de ces critériums régionaux, sorte de "play-off" dont le but est de désigner le premier "Champion d'Algérie de football". Dans la première rencontre, les bônois s'inclinent de peu face aux algérois par la règle du plus grand nombre de corners obtenus dans le match après un score nul d'un but partout. Dans l'autre rencontre, le mouloudia s'impose face aux Oranais sur le score sans appel de quatre buts à zéro. Le championnat est une nouvelle fois modifié lors de la saison Après une saison de compétition très complexe organisée sur un système de critériums régionaux comportant plusieurs groupes, avec pour certains cas une finale régionale, et un tournoi final désignant le premier champion d'Algérie, les dirigeants du football algérien réussirent à dégager une certaine élite.

La plupart des équipes ayant participé à la compétition la saison passée sont regroupés autour de trois divisions régionales.

Rencontres de la 20ème Journée

Le championnat prit alors le nom éphémère de DH Division Honneur. Contrairement à la saison précédente, au lieu des nombreux groupes composés chacun des trois régions ou ligues régionales de football, seulement un groupe par région fut mis en place. Au terme de ces championnats régionaux, pour la région Ouest ou Division Honneur Ouest, l' ASM Oran fut sacré champion régional après une dernière victoire deux buts à un face à son rival d' Oran , le MC Oran et se qualifia pour le tournoi national grâce à son buteur Abdelkader Reguig surnommé Pons.

Pour la région Centre ou Division Honneur Centre, le NA Hussein Dey coiffe sur le poteau lors de l'ultime journée son rival direct, le CR Belcourt grâce à son gardien de but Amirat, principal contributeur de la qualification de son équipe au tournoi national, en annihilant les tentatives du meneur de jeu chabibiste Hassen Lalmas.

Cette fois-ci les trois champions régionaux furent réunis à Constantine pour déterminer qui remportera le deuxième titre. Comme l'édition se déroule dans cette ville, il a été décidé que la quatrième équipe qui accompagnerait les trois champions, serait le dauphin de la Division d'honneur de la Ligue de Constantine, le MSP Batna.

C'est à ce jour le premier et seul titre de champion des usmistes d' Annaba. Après deux saisons de compétitions sous la forme de critériums régionaux avec un tournoi final national, la Fédération algérienne de football réorganisa une fois de plus le championnat. Cette fois-ci elle opta durant la saison pour la création d'un championnat national à confrontation directe entre les seize meilleures équipes des trois ligues régionales du football algérien. Pour cela, elle se référa aux résultats de la saison passée en incluant les cinq premiers régionaux de chacune des ligues régionales en plus du champion de la saison.

Depuis cette saison, le système des critériums régionaux est définitivement abandonné. Toutefois, différentes formules furent adoptées au cours des saisons suivantes. La plupart du temps, ce furent des poules uniques, c'est-à-dire à confrontations directes et en phases aller et retour. Néanmoins, deux saisons l'ont été lors de deux poules avec une finale nationale entre les deux vainqueurs.

Signalons également le cas particulier d'une saison où il n'y eut aucune relégation. Si l'on ne tient pas compte des deux premières saisons qui se déroulèrent sous la forme de critériums régionaux et en excluant également les saisons à deux poules, on se rend compte que les clubs de l'élite furent réunis quarante-quatre saisons dans une même division.

Si l'on regarde attentivement les différentes formules, durant trois saisons douze équipes constituaient la première division, quatorze équipes durant trois éditions, seize équipes lors de trente-deux éditions, dix-sept équipes durant une édition, dix-huit équipes lors de deux éditions et vingt équipes en trois éditions. Il apparaît clairement, à la vue de ce tableau récapitulatif, que la formule la plus utilisée et donc la mieux adaptée fut celle d'un championnat en poule unique, c'est-à-dire à confrontations directes en matchs aller et retour, mais pas n'importe lequel.

Dans les années soixante, cette équipe a dominé le football national en remportant pas moins de quatre titres entre les saisons et Elle réalisa la performance d'effectuer deux doublés de championnats lors des saisons - , puis lors des saisons - Cette équipe, qui a été dirigée à sa naissance par l'entraîneur-joueur Abderrahmane Meftah, puis par Ahmed Arab puis par Zitoun et enfin par Lalmas en tant qu'entraîneur-joueur, était composée des meilleurs joueurs représentant l'ossature de la sélection algérienne en dehors de ceux issus des clubs français de l'époque coloniale tels Hamiti du Racing Universitaire d'Alger ou Djemaâ du Gallia Sport d'Alger.

mardi 2 avril 12222

Cette talentueuse équipe se distingua dans toutes les compétitions tant en Algérie qu'au Maghreb avec le gain de trois Coupe du Maghreb des clubs champions gagnés consécutivement. Ses deux principaux rivaux furent l' ES Sétif des frères Salhi, qui réussit à rafler le titre de la saison , et le MC Oran qui obtint son premier trophée lors de la saison , avec la génération Fréha - Hadefi, après avoir manqué de peu celui de la saison ; et surtout celui de la saison dauphin de l' ES Sétif mais devançant le CR Belouizdad troisième au classement.

Les années soixante-dix marquèrent la prise de pouvoir du MC Alger , cependant tout ne fut pas simple. Le club connut avant cela sa première relégation, due en partie à de graves évènements qui se sont produits lors de la saison contre le MC Oran. Il aura fallu trois ans au club pour retrouver la première division et un bon effectif; mais cette absence fut peut-être bénéfique, avec le gain de cinq titres de champion d'Algérie.

L'équipe, managée par le duo d'entraîneurs Khabatou et Zouba, réussira même l'exploit de réaliser un doublé de championnat lors des saisons et Toutefois l'exploit le plus retentissant de cette décennie pour cette équipe s'est produit lors de la saison En effet cette saison-là, le MC Alger réussit le triplé Championnat d'Algérie - Coupe d'Algérie de football - Coupe d'Afrique des clubs champions , fait unique dans le football algérien.

La domination de cette équipe du MC Alger sera tout de même contestée par la JS Kabylie qui réussira au cours de cette décennie à glaner quatre titres de champion d'Algérie. Cette équipe qui connut la génération de Mouloud Iboud , capitaine durant près de neuf ans, était surnommée "le rouleau compresseur" tant elle remportait de victoires. Ce club sera également le deuxième après le CR Belouizdad et juste avant le MC Alger à réaliser un doublé de championnat lors des saisons et , de même qu'un doublé Coupe d'Algérie - Championnat d'Algérie de football lors de la saison Contrairement aux autres équipes du championnat, ce sera l'une des premières formations à expérimenter, après le passage de l'ex-gardien de l' équipe du FLN de football , Abderrahmane Boubekeur , plusieurs entraîneurs étrangers.

L'équipe fut managée par les Français Jean Lemaître saison , Christian Banjou mi-saison et mi-saison , mais aussi par le yougoslave Joùan Cestic saison , le hongrois André Nagy mi-saison et les Roumains avec d'abord le duo Virgil Popescu et Petre Mindru saison année du premier titre , ensuite Bazil Marian au cours de la saison Le plus célèbre de ces premiers entraîneurs étrangers est sans doute le polonais Stefan Zywotko , qui forma à la fin de cette décennie un duo avec Mahieddine Khalef qui durera près de douze ans. Au cours de cette décennie, une réforme sportive eut lieu par le ministère de la jeunesse et des sports , précisément lors de la saison , pour donner aux clubs de l'élite une bonne assise financière afin de leur donner les moyens de se structurer de manière professionnelle ASP Association Sportive de Performances.

Le but était donc qu'ils aient une autonomie totale de gestion avec la création de leur propre centre de formation. Pour cela beaucoup de clubs durent sacrifier leurs noms et les renommer suivant le principal sponsor. Même si pendant un certain temps cela aura permis à ces clubs de se constituer en véritables clubs omnisports indépendants avec l'exemple du mouloudia d'Alger , qui survola et continue de dominer les compétitions sportives dans les autres disciplines que le football, ce sera un échec car les clubs reprendront progressivement au cours des années suivantes leurs noms d'origine et démarcheront eux-mêmes plusieurs sponsors à la fois.

Les années quatre-vingt sont des années fastes pour le football algérien, qui connut deux qualifications de son équipe nationale en Coupe du monde de football , mais aussi plusieurs bons résultats de ses clubs à l'échelle internationale. Sur le plan national, un club se détache du lot, la Jeunesse sportive de Kabylie JSK , renommée Jeunesse Électronique de Tizi-Ouzou JET , managée par le duo d'entraîneurs Stefan Zywotko le polonais et Mahieddine Khalef l'algérien, elle domina le football de son époque, à la fois sur le plan national et international, incarnant la réussite du football algérien.


  1. Infos récentes.
  2. Résultat classement ALGERIE Division 1 - Football - MAXIFOOT?
  3. ou rencontrer un homme riche a paris;
  4. 3èmes rencontres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal.
  5. Calendrier complet de la nouvelle saison 2018-12222.
  6. agence de rencontres geneve.
  7. site de rencontres simples!

Elle ne cessa de battre des records, en engrangeant en dix ans pas moins de six titres de "Champion d'Algérie", glanant également au passage trois coupes d'Algérie et remportant deux titres de champion d'Afrique, d'où son surnom de "Jumbo JET" caractérisant la grandeur de cette équipe. Son emprise sur le championnat était telle qu'elle atteignit en dehors de ces six titres, deux fois la deuxième place du classement lors des saisons et ainsi qu'une troisième place lors de la saison , soit neuf fois en dix ans sur le podium.

La particularité de ces titres est qu'ils furent remportés trois fois deux fois de suite, autrement dit en réalisant des doublés en championnat et obtenant donc le statut de "double champion" lors des saisons - , puis - , et enfin - Lors de ses victoires durant cette décennie, la JE Tizi-Ouzou réalise deux doublées Coupe d'Afrique - Championnat d'Algérie, lors des saisons et , ainsi que son deuxième doublé Coupe d'Algérie - Championnat d'Algérie lors de la saison C'est également au cours de cette saison que l'équipe réalise un record en totalisant au terme de l'exercice quatre-vingt-dix-huit points au compteur, en trente-huit rencontres à l'époque on attribuait 3 points pour une victoire 2 pour le nul et 1 seul pour la défaite , dans un championnat constitué de vingt équipes.

Cette domination était tout de même légèrement contestée par des valeurs sûres du championnat Algérien telles que l' ES Sétif et le MC Oran. L'équipe de Sétif qui portait alors le nom d'EP Sétif et qui comptait dans ses rangs cinq futurs champions d'Afrique des nations avec L'Algérie en enchaina sur sa belle saison lorsqu'elle termina dauphin du champion en remportant le titre de la saison suivante son deuxième de son histoire, la belle équipe de l'entente conduite par son milieu de terrain emblématique Nacir Adjissa a remporté la saison suivante la Coupe d'Afrique des clubs champions face aux nigérians de l' Iwuanyanwu National devenant la troisième équipe Algérienne au palmarès des vainqueurs de la C1 Africaine, et cela malgré le fait que le club ait été relégué en division inférieure à la fin de la saison , un fait unique en son genre dans les annales du football mondial, puisque aucun club n'avait réussi jusque-là à gagner la C1 de son continent tout en jouant en seconde division de son pays.

Le MC Oran pour sa part réussit sous son appellation de l'époque le MP Oran à remporter le titre de champion lors de la saison Ce titre permet au club de se distinguer la saison suivante en Coupe d'Afrique des clubs champions , atteignant la finale mais s'inclinant toutefois aux tirs au but face aux marocains du Raja de Casablanca. Outre ce haut fait d'armes africain, le MCO termine deuxième du championnat à trois reprises lors des saisons , et On peut également souligner la consécration du GC Mascara , club pionnier du football algérien, l'un des rares à avoir remporté un championnat à l'époque coloniale française car affilié à la LOFA Ligue d'Oranie de Football Association , qui remporte le championnat au terme de la saison Signalons également la performance du RC Kouba , nommé à cette époque RS Kouba qui remporte son premier titre de champion le seul à ce jour lors de la saison , après avoir fini deuxième lors des saisons et Le football algérien connaît à cette époque la consécration de son équipe nationale avec le gain de deux titres majeurs, la Coupe d'Afrique des nations durant l'année , organisée sur son territoire, et une coupe intercontinentale l'année suivante, la défunte Coupe afro-asiatique des nations.

Au niveau national aucune domination sans partage ne se dégage de cette décennie comme ce fut le cas lors des décennies précédentes pour le CR Belouizdad , le MC Alger ou la JS Kabylie. Toutefois si nous devions retenir une équipe ce serait sans contestation possible celle du MC Oran. Les "Hamroua" comme on les surnomme sont les seuls durant cette décennie à remporter le plus grand nombre de titres, soit deux acquis lors des saisons et Ce qui marque une nette différence entre les autres concurrents à cette époque c'est qu'outre ses deux titres de champion, le MC Oran termine à la deuxième place du championnat trois fois consécutivement lors des saisons , et Signalons tout de même la belle performance de cette équipe en compétition arabe car elle participa à la défunte Coupe Arabe des vainqueurs de coupe.

En effet après sa victoire en finale de la Coupe d'Algérie face à l' USM Blida au terme de l'édition , le MC Oran choisit de participer à la compétition arabe qu'elle remporta deux fois consécutivement en et , et remportera même la Supercoupe arabe l'année suivante. Hormis les victoires des habitués du championnat comme la JS Kabylie qui se distingua lors de la saison par un troisième doublée Coupe d'Afrique - Championnat avec l'obtention de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe ; de l' USM Alger qui remporta enfin son deuxième titre de champion attendu depuis la saison l'année suivante lors de la saison ainsi que du MC Alger qui obtint son sixième titre de champion lors de la saison ; cette décennie marque une première consécration pour plusieurs équipes.

Ainsi le club de Constantine , le MO Constantine , lui aussi club pionnier du championnat d'Algérie, qui fut l'un des rares durant l'époque coloniale française à gagner un championnat car affilié à la LCFA Ligue de Constantine de Football Association , remporta enfin lui aussi son premier championnat d'Algérie lors de la saison , après avoir terminé deuxième lors des saisons et Son rival de Constantine, le CS Constantine fera de même lors de la saison Signalons la belle performance de l' US Chaouia qui remporta un championnat, il s'agit de son premier et dernier titre à ce jour.

Et enfin l' USM El Harrach , autre club algérois, qui lui aussi remporte enfin un titre de champion lors de la saison , après avoir terminé deuxième lors des saisons et Durant cette décennie, la réforme du MJS Ministère de la Jeunesse et des Sports , adoptée lors de la saison , est finalement abandonnée, laissant les clubs reprendre leurs noms précédents. Autre fait important, le championnat fut réorganisé en deux groupes de huit clubs lors de la saison , puis en deux poules de quatorze participants lors de la saison Cette formule comportait donc des play off où les deux leaders de ces groupes au terme de la compétition s'affrontèrent pour le gain du titre de champion.

Le championnat n'a pas connu de véritable domination d'une équipe en particulier au cours des années deux mille. On observe cependant une période d'alternance où quatre équipes dominent chacune à leur tour le championnat. C'est le cas au début de cette décennie du CR Belouizdad qui remporta deux fois la compétition. Le titre échappait au club depuis près de trente ans, soit depuis la saison Ses titres furent remportés lors d'un doublée de championnat, c'est-à-dire consécutivement, à l'issue des saisons et Si au début de cette décénie nous constatons l'emprise du championnat par le CRB, ce fut par la suite le tour de l'équipe de l' USM Alger qui connut une génération dorée emmenée par l'emblématique milieu de terrain Billel Dziri.

Les usmistes remportèrent le championnat à trois reprises, dont deux consécutivement lors des saisons et puis L'équipe termine également à la deuxième place du championnat lors des saisons dauphin du CR Belouizdad , et dauphin de la JS Kabylie soit six fois sur le podium en dix ans. Sur le plan africain l'équipe algéroise n'était pas loin de remporter un titre, réalisant deux demi-finales consécutives de coupe d'Afrique.

Elle échoue lors de l'édition de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de Coupe en demi-finale de la compétition face aux marocains WAC Casablanca vainqueur de l'épreuve. Mais en aussi lors de l'édition de la Ligue des Champions de la CAF en demi-finale de la compétition face aux nigérians d' Enyimba FC vainqueur de l'épreuve. Avec six titres toutes compétitions confondues et deux demi-finales de coupe d'Afrique, ses performances soulignent bien la qualité de l'effectif de l' USM Alger qui était l'équipe à battre du début des années deux-mille.

Néanmoins à partir de la saison une rivalité s'installe avec la JS Kabylie qui parvint à freiner le rouleau compresseur usmiste en le détrônant de son titre de champion, mettant fin par la même occasion à dix années de disette sans titre en championnat. Si au début de cette décennie la formation du Djurdjura ne semble pas concernée par la compétition nationale, c'est parce qu'elle est engagée en compétition africaine.

Classement 1ère Division

En effet elle réalise la performance incroyable de remporter trois fois consécutivement la Coupe de la CAF lors des éditions , et Alger et Tizi-Ouzou. Il a été décidé par la ligue nationale de football algérien et la fédération algérienne de football , de professionnaliser le championnat d'Algérie de football, à partir de la saison Ainsi tous les clubs algériens de football qui bénéficiaient jusque-là du statut de club semi-professionnel, vont acquérir la nomination professionnel dès cette saison. Il ne faut pas oublier aussi les Égyptiens qui disposent des clubs les plus structurés et cela a eu son effet pour des clubs comme Al Ahly SC et le Zamalek , qui à eux deux disposent du plus gros des titres africains.

Raouraoua veut donc arriver à créer cette élite qui regroupera uniquement les clubs capables, selon un cahier des charges dûment établi, de jouer dans ce championnat professionnel. Pour lui, il est important que les clubs qui disposent des moyens adéquats seulement soient triés et sélectionnés pour faire partie de cette ligue professionnelle.

Le club professionnel devrait disposer aussi de certains moyens financiers qui lui permettront de faire ses déplacements, en Afrique notamment. Il y a aussi la nécessité de mettre à la disposition des clubs visiteurs, et surtout en coupes africaines , un hôtel de haute facture et qui serait au moins un quatre-étoiles. La FIFA a donné comme dernier délai pour que les clubs deviennent professionnels, sans quoi ils ne pourront plus participer aux compétitions internationales. Depuis , le football algérien de club évolue donc avec la création deux divisions professionnelles: Il semblerait qu'elle serait définitive, car par le passé la formule la plus usitée et qui fonctionnait le mieux était celle-ci.

Cette période qui connut deux participations de l' équipe nationale en Coupe du monde de football , avec une qualification historique en huitièmes de finale lors de la coupe de monde de , est aussi celle du retour de l' Entente sportive de Sétif sur le plan national et international, Avec 5 titres en 9 saisons, 9 podiums sur 9 possibles une deuxième place et trois fois troisième et une participation inédite pour un club Algérien en coupe du monde des clubs , l' Entente sportive de Sétif est de loin la meilleure équipe de la dernière décennie en championnat d'Algérie, pourtant avant , le club était étiqueté "équipe de coupe", en effet, bien que le club de la ville de Sétif était considéré comme étant l'un des meilleurs en Algérie, son palmarès n'affichait cependant que deux consécrations en championnat de à , contre 8 en coupe d'Algérie et coupes Africaines et intercontinentales réunies, les Sétifiens semblaient avoir une préférence pour les coupes.

Face à la domination de l' ES Sétif aucun autre club n'a pu maintenir la rivalité avec les sétifiens pendant plusieurs saisons. De nombreux clubs ont, chaque saison, contestés l'hégémonie de l'aigle noir des hauts plateaux, sans qu'aucun concurrent sérieux n'émerge. Preuve de l'instabilité du championnat algérien, les saisons d'après le sacre des 3 derniers clubs: C'est aussi le cas du club de la JSM Béjaia double vice champion d'Algérie en et qui connut le même sort lors de la saison Une des explications avancées [réf.

En effet la ligue des champions africaine se tient principalement en été, faisant dépenser beaucoup d'argent et d'énergie aux équipes participantes le champion et son dauphin , notamment dans le transport et le logement. Ainsi compte tenu de la situation géographique de l'Algérie à l'extrêmité nord et du manque d'infrastructures dans certains pays d'Afrique subsaharienne, il est possible de dire que cela influe négativement la saison nationale des équipes algériennes.

Le Championnat d'Algérie de football professionnel de Ligue 1 est sponsorisé depuis l'année Le choix du sponsor détermine le nom du championnat ces dernières années. Depuis la professionnalisation du championnat, celui-ci connu deux sponsors différents. Depuis le premier championnat d'Algérie en jusqu'à la saison , 56 titres ont été mis en jeu. Sur les quinze clubs qui sont parvenus à remporter le championnat, le plus titré est la JS Kabylie avec quatorze titres.

Le tableau suivant liste les clubs vainqueurs du championnat d'Algérie et, pour chaque club, le nombre de titre s remporté s et les années correspondantes par ordre chronologique. En Cinquante-six éditions du championnat d'Algérie critériums compris , de nombreux records ont été établis par les différents clubs participant à cette compétition. Le plus grand nombre de points récoltés lors d'une même saison est détenu par le JS Kabylie , avec 98 points en 38 matchs une victoire vaut 3 points, un match nul 2 points et une défaite 1 point.

Lire Aussi

Le plus grand nombre de victoires consécutives est détenu par le CR Belouizdad avec dix victoires lors de la saison Le record d'invincibilité d'un club en première division est détenu par le CR Belouizdad avec 23 matches sans défaite lors la saison Le record du plus grand nombre de buts marqués sur une saison est détenu par le JS Kabylie avec 89 buts lors de la saison tandis que le record du plus petit nombre de buts encaissés sur une saison est détenu par le MC Alger et l' AS Aïn M'lila avec 8 buts lors de la saison Le record de la plus grande différence de buts sur une saison est détenu par le JS Kabylie avec 89 buts marqués pour 22 buts encaissés soit une différence positive de 67 lors de la saison Cette partie indique le nombre de podiums réalisés par les clubs de football lors de leurs participations ou apparitions dans l'élite [ 6 ].

Sont pris en comptes tous les résultats depuis la saison , car des matchs de classement ont eu lieu pour désigner les premiers deuxièmes et troisièmes du championnat lors des deux premières saisons. À noter également que lors de la saison , le match de classement entre le CS Constantine et la JS Kabylie pour la troisième place du championnat qualificative pour la coupe arabe , ne fut pas jouer par refus des dirigeants des deux clubs en signe de protestation contre l'arbitrage qui leur a été défavorable [ 7 ].

La troisième place ne fut donc pas décernée et n'est donc pas comptabilisé dans le tableau ci-dessous. Sont indiqués en gras les plus grosses performances. Ce tableau démontre clairement la domination du championnat par un groupe de sept équipes qui trustent les podiums du championnat. La palme revient à la JS Kabylie qui a obtenu le plus grand nombre de titres 14 mais qui fut également le plus grand nombre de fois deuxième 10 et troisième 6 au classement soit un total de trente podiums en cinquante participations.

L' ES Sétif dauphin de la JSK en nombre de titres 8 réalise dix-sept podiums dont le même nombre de troisième place que celle-ci. Suivent ensuite les deux clubs rivaux algérois du MC Alger et de l' USM Alger avec le même nombre de titres chacun 7 mais respectivement quinze et quatorze podiums.

Le CR Belouizdad avec ses six titres, le MC Oran quatre titres mais neuf fois deuxième et le NA Hussein Dey un seul titre mais onze podiums, ferment le groupe restreint des équipes ayant eu les meilleurs résultats dans cette compétition.


  • rencontres seniors pas de calais.
  • site de rencontre pour jeune de 16 ans.
  • sa rencontre en anglais.
  • site de rencontre gratuit pour plans cul;
  • Ce tableau démontre les matchs les plus joués en championnat depuis , et les matchs de toutes les compétitions. Ce tableau présente le classement des meilleurs buteurs et joueurs ayant joué le plus de matchs de championnat d'Algérie depuis Ce classement toutes périodes confondues du championnat d'Algérie de football est un classement général qui renseigne sur les performances globales des clubs ayant évolués au plus haut niveau. Il recense le nombre de titres obtenus depuis la saison les saisons et ne sont pas prises en comptes , le nombre de matchs disputés, le nombre de buts marqués ou encaissés ainsi que les points pris.

    Les résultats ont été mis à jour à la fin de la saison — Les équipes qui apparaissent en gras participent à la saison , les plus gros résultats de ce classement sont également représentés en gras. Championnats ou statuts à la saison — Actuellement, le championnat oppose seize clubs algériens en une série de trente rencontres jouées durant la saison de football.

    Calendrier et résultats Championnat d'Algérie - Football

    Les trois premières places de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions africains que sont la Ligue des champions et la Coupe de la confédération. Les treize premiers du championnat d'Algérie de Ligue 1 ainsi que les trois premiers du championnat de Ligue 2 appelés les promus participent à la compétition.

    Le classement est calculé avec le barème de points suivant: La défaite ne rapporte aucun point. À la fin de la saison, l'équipe terminant en tête du classement est sacrée championne d'Algérie, alors que les trois dernières sont reléguées en deuxième division , sauf si une ou plusieurs équipes ayant fini dans les treize premières sont rétrogradées administrativement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

    Cet article traite uniquement du championnat masculin. Pour le championnat féminin, voir Championnat d'Algérie féminin de football. Ligue 1 Mobilis. Articles détaillés: Histoire du football en Afrique française du Nord et Football en Algérie pendant l'époque coloniale. Assemblée générale constitutive le 21 octobre à Alger La séance est présidée par M. Sont présents: Ligue d'Alger: Djaout, Hassen Kodja, Benhoura. Ligue de l'Est algérien: Boutebila, Cheikh Lefgoun. Ligue d'Oranie: Benamar, Belkahla, Kouaidia. Assistent à la séance: Cosman, Wendel, Kassoul, DR. Bendid Est algérien.

    Les représentants des trois ligues algériennes de football Alger, Est d'Algérie et L'Oranie décident alors de se réunir en assemblée générale constitutive de la Fédération algérienne et de procéder, en accord avec le Ministre de la Jeunesse et des Sports, à la désignation du premier Bureau fédéral qui est composé de: Maouche Mohand Amokane. Premier Vice-président: Kassoul Hamid.

    Ligue 1- Résultats,Classement et Prochaines rencontres

    Lakheal Mahieddine. Conseillers techniques: Wendel est chargé provisoirement du secrétariat fédéral. Louis Rivet et Michel de Haro sont nommés membres d'honneur de la nouvelle Fédération. Statuts et règlements l'Assemblée générale constitutive, après diverses interventions, adopte les statuts, le règlement intérieur et les règlements généraux présentés par le rapporteur, Me Cosman.

    Couleurs nationales Le Bureau fixe comme suit les couleurs nationales de la Fédération algérienne de football: Affiliation à la F. La Fédération algérienne de football. Article détaillé: Classement du championnat d'Algérie de football toutes saisons confondues. Meilleurs buteurs du championnat d'Algérie de football. Bilan par année du championnat d'Algérie de football.

    Bilan des clubs algériens en coupe d'afrique des clubs. Bilan des clubs algériens en coupe arabe des clubs. Le projet en marche sur dzfoot. Ligue 1 Saisons du championnat d'Algérie de football. Football en Algérie. Championnat d'Algérie de football Championnat professionnel de football Compétition fondée en Catégories cachées: Article à référence nécessaire Portail: Espaces de noms Article Discussion.

    Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 4 avril à Droit d'auteur:


admin